Pour une protection prolongée

Une forte immunogénicité pour Cervarix

Publié le 14/12/2008
- Mis à jour le 14/12/2008

SI L’EFFICACITÉ à très long terme de la vaccination anti HPV n’est pas prouvée, faute d’un recul suffisant, certaines données d’immunogénicité suggèrent que le vaccin Cervarix serait à même d’assurer une protection prolongée. Les études ont en effet constaté qu’il est fortement immunogène, si on considère l’intensité et la durée de la séroconversion, la stimulation de la mémoire immunitaire et la protection croisée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?