Survie après diagnostic

Une évolution favorable mais limitée  Abonné

Publié le 11/02/2016

L’INCA, l’INVS, le réseau Francim (registres de cancers en France) et le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon (HCL) viennent de publier le troisième rapport sur la survie des adultes après diagnostic de cancer en France (1,2). Ses conclusions sont encourageantes. La survie des patients à de nombreux cancers a progressé ces dernières années. Néanmoins, en ce qui concerne les tumeurs solides, cette progression reste relativement limitée. Et souligne à nouveau la nécessité de mettre en œuvre des politiques ambitieuses de prévention en terme de tabac et d’alcool.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte