Un mécanisme d’action qu’il reste à comprendre

Un taux élevé de HDL cholestérol protégerait contre le cancer colique  Abonné

Publié le 21/03/2011
1311862730238325_IMG_56872_HR.jpg

1311862730238325_IMG_56872_HR.jpg

1311862729237200_IMG_56576_HR.jpg

1311862729237200_IMG_56576_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LES ÉTUDES épidémiologiques ont montré que les personnes qui présentent un syndrome métabolique ont un risque accru de cancer colorectal. Toutefois, peu de travaux ont exploré le rôle de la composante dyslipidémique du syndrome métabolique sur la survenue du cancer colorectal : les résultats concernant le cholestérol total et les triglycérides ont été incohérents ; les données concernant le HDL, l’apoA-1 et l’apoB sont rares.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte