Diagnostic du cancer de l’œsophage

Un peptide fluorescent ouvre la voie à une détection précoce  Abonné

Publié le 13/05/2013

LE CANCER DE L’ŒSOPHAGE est souvent diagnostiqué au stade avance chez les patients, et s’associe à un faible taux de survie à 5 ans (moins de 15 %). Il se développe généralement à partir d’un œsophage de Barrett, un état précurseur trouvé chez 10 a 15 % des patients ayant un reflux gastro-œsophagien et caractérisé par un remplacement de l’épithélium pavimenteux par une métaplasie intestinale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte