Un moteur précoce de métastase dans le cancer du sein  Abonné

Publié le 25/01/2013
1359046506404638_IMG_97589_HR.jpg

1359046506404638_IMG_97589_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Chez des femmes ayant un cancer du sein sans atteinte ganglionnaire, des Américains montrent qu’un variant du gène KLF-6 est un moteur précoce de la métastase et constitue un marqueur de mauvais pronostic. Ce variant constitue une cible thérapeutique potentielle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte