Particules fines et cancer de la bouche

Un facteur de risque indépendant du tabagisme

Par Damien Coulomb
- Publié le 11/10/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
pollution

pollution
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

L'exposition aux particules fines, c’est-à-dire d'une taille inférieure à 2,5 microns, serait associée à une augmentation du risque de développer un cancer de la bouche, selon une étude de cohorte taïwanaise publiée dans le « BMJ ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?