Structures lymphoïdes tertiaires

Un excellent facteur pronostique dans le cancer du poumon

Par
Publié le 05/12/2017
cancer poumon

cancer poumon
Crédit photo : Phanie

Ce marqueur original pourrait ouvrir de nouvelles perspectives à la fois en clinique mais aussi à plus long terme en thérapeutique. Ceci alors que l'arrivée en thérapeutique de l'immunothérapie a d'ores et déjà ces dernières années permis de singulières avancées, en particulier dans les cancers peu sensibles à la chimiothérapie comme le mélanome et les cancers bronchopulmonaires. Sans compter que le champ de l'immunothérapie va croissant comme le montrent les résultats obtenus plus récemment dans de nombreuses autres tumeurs.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)