Éditorial

Sécurité médicale

Par
Jean Paillard -
Publié le 02/03/2020

Impossible de prédire l’évolution de la crise actuelle. Mais déjà, la mobilisation autour des premiers cas autochtones de Covid-19 est révélatrice de la réactivité des décideurs. Devant un événement sanitaire imprévu, on a vu des gouvernements faire l’autruche, comme lors du nuage radioactif de Tchernobyl en 1986, sous estimer la catastrophe avec la canicule de 2003 ou surréagir pour la pandémie de H1N1 en 2009. Cette fois, la transparence semble de mise et la réponse des pouvoirs publics équilibrée. Mais il est vrai qu’ils n’ont guère le choix.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)