Bientôt en routine

S’adapter au NGS  Abonné

Publié le 28/11/2013

L’AVÈNEMENT des technologies de séquençage massivement parallèles (NGS) a révolutionné l’analyse génomique depuis 2005 où sont apparus sur le marché les premiers séquenceurs de nouvelle génération, capables de séquencer plusieurs milliers de fragments simultanément – soit d’une grande partie du génome pour un même patient, soit d’une faible partie du génome de plusieurs patients à la fois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte