Risque faible de dissémination  Abonné

Publié le 12/05/2014

La probabilité de dissémination de cellules tumorales lors d’une biopsie de néoplasie, reconnue et décrite pour certains cancers comme celui de la vessie, semble extrêmement faible lors d’une biopsie prostatique, explique le Pr Jacques Irani (service d’urologie, CHU de Poitiers).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte