De la prévention à l’innovation thérapeutique

Quelles priorités pour l’Institut national du cancer ?

Publié le 21/11/2019
Outre un recul historique en 2018 du nombre de fumeurs en France, les mesures mises en place visent à élargir et relancer la participation aux dépistages. Si la qualité des soins et l’accès à l’innovation sont aussi des axes majeurs, qu’insufflera la future stratégie décennale initiée par l’Institut national du cancer ?
Un arrêté entérine la généralisation du dépistage du cancer du col de l’utérus

Un arrêté entérine la généralisation du dépistage du cancer du col de l’utérus
Crédit photo : Phanie

Chaque année, près de 400 000 personnes sont diagnostiquées d’un cancer et 150 000 en décèdent. Cependant, l’année 2018 a été « porteuse d’espoirs » et marquée par des avancées encourageantes et concrètes en cancérologie. 

Mieux prévenir et dépister

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)