Double dépistage du HPV

À propos d’un cas dans le NEJM  Abonné

Publié le 12/12/2013
1386814532481820_IMG_118375_HR.jpg

1386814532481820_IMG_118375_HR.jpg
Crédit photo : MediaforMedical

Une femme de 35 ans souhaite discuter du dépistage du cancer du col. Elle n’a pas de symptômes, n’a pas d’antécédents au dépistage à l’exception d’un frottis PAP anormal 10 ans auparavant, qui n’a pas requis de traitement. Elle a 2 enfants, ne fume pas, prend des contraceptifs oraux et s’intéresse à ce problème à la suite de la lecture d’un article dans un magazine, indiquant qu’« il est mieux de faire une recherche du virus HPV en plus du frottis que le frottis seul. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte