ASH 2019

Près de la moitié des patients traités par le CAR T Cells Yescarta encore vivants au bout de 3 ans

Par
Damien Coulomb -
Publié le 12/12/2019
Les résultats à long terme de l'étude ZUMA 1 ont enfin permis de calculer la survie des patients atteints de lymphome à grandes cellules B traités par CAR-T cells Yescarta. Avec 25 mois de survie médiane, l'espérance de vie de ces patient est multipliée par plus de 4, comparé à la prise en charge standard. L'analyse des antigènes exprimés à la surface des cellules B des patients qui échappent au traitement laisse en outre entrevoir des moyens d'améliorer le pronostic.

Il aura finalement fallu 3 ans pour atteindre la médiane de survie des patients atteints de lymphome à grandes cellules B réfractaire ou en rechute après un traitement par Yescarta, le CAR T cell commercialisé par Gilead. Selon les données communiquées lors du 61em congrès de la société américaine d'hématologie (AHS), 47 % des patients de l’essai ZUMA-1 sont encore vivants 27 mois après une perfusion unique d’axicabtagene ciloleucel, pour une médiane de survie globale est de 25,8 mois.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?