Sarcome de Kaposi

Premiers résultats pour les anti-PD1  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 10/09/2018

Malgré le bond en avant dans l'infection VIH avec les antirétroviraux (ARV), le sarcome de Kaposi reste un cancer sans traitement curatif et grevé d'une forte morbidité. À partir d'une petite cohorte, des chercheurs de l'université de Californie suggèrent que l'immunothérapie par inhibiteur du check point PD1 pourrait être une thérapeutique prometteuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte