Hors affections du stade SIDA

Plus de cancers en cas de séropositivité VIH

Publié le 30/09/2009
- Mis à jour le 30/09/2009

IL EST BIEN identifié que l’immunodépression au stade SIDA favorise la survenue de certaines tumeurs malignes chez les patients, comme les lymphomes non hodgkiniens, le sarcome de Kaposi et le cancer du col de l’utérus. Une équipe de chercheurs du UT Southwestern Medical Center vient de montrer que d’autres cancers, non liés au stade SIDA, sont plus fréquents chez les sujets séropositifs pour le VIH.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?