Donner les mêmes chances aux petits africains

L'Institut Curie se mobilise pour le rétinoblastome de l’enfant  Abonné

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 13/02/2020

Afin d’améliorer les chances de guérison des enfants d’Afrique subsaharienne atteints de rétinoblastome, l’Institut Curie s’engage à travers la formation des médecins africains et assure sur place des campagnes de communication pour un diagnostic plus précoce.

Crédit photo : PHANIE

Si en France 98 % des rétinoblastomes de l’enfant sont guéris, moins de 30 % des cas le sont en Afrique subsaharienne. Seul centre de référence national pour ces tumeurs de la rétine, l’Institut Curie s’engage depuis 2011 en formant en France des médecins africains, au sein du service d’ophtalmologie dirigé par la Pr Nathalie Cassoux, et en envoyant des experts sur place. Ainsi, au Mali, le taux de rémission complète est passé de 33 % en 2011 à 80 % actuellement dans les formes intraoculaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte