L'INCa recommande le test HPV pour le suivi post-traitement des lésions précancéreuses du col de l'utérus

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 18/10/2019

Crédit photo : PHANIE

Le test HPV monte encore en puissance. Après avoir pris la place du frottis pour le dépistage primaire du cancer du col de l'utérus chez les femmes de 30 à 65 ans pour l'Institut national du cancer (INCa) en 2016 et la Haute Autorité de santé en juillet dernier, le test HPV devient le test de référence pour le suivi post-traitement des lésions précancéreuses.

Test HPV 6 mois après le traitement

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?