Quand l'immunité antitumorale s'attaque au système nerveux

Les syndromes neurologiques paranéoplasiques

Publié le 26/03/2009
- Mis à jour le 26/03/2009
1276111455F_600x_47933_IMG_11744_1238126511970.jpg

1276111455F_600x_47933_IMG_11744_1238126511970.jpg

Anticorps

Ces tableaux ont de tout temps fasciné les cliniciens car leur diagnostic s'avérait hautement prédictif de la survenue d'un cancer sans que l'on puisse comprendre comment une tumeur de quelques millimètres pouvait induire à distance et en quelques semaines des lésions neuronales extensives. Les progrès réalisés depuis une vingtaine d'années ont permis de répondre à ces questions, d'améliorer considérablement le diagnostic des SNP et du cancer associé et de développer de nouveaux concepts dans le domaine des maladies neurologiques dysimmunes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?