Les patients au centre du dispositif

Par
Christine Colmont -
Publié le 26/11/2018

La réforme entend replacer le patient au cœur du soin. En oncologie, le patient représente une source d’information essentielle pour améliorer la pratique des professionnels de santé. D’où la volonté de l’associer au suivi de sa prise en charge. Dans cette optique, les questionnaires de satisfaction, qui existent déjà, comme le dispositif e-Satis qui mesure la satisfaction du patient hospitalisé, vont être systématisés. De même, en amont, des patients experts interviendront dans la formation des professionnels de santé.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?