Les ongles ne sont pas épargnés

Par Dr Maia Bovard Gouffrant
Publié le 21/02/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Les onycholyses sont essentiellement induites par les taxanes et certaines thérapies ciblées. Il faut éviter les microtraumatismes, l’utilisation de produits ménagers sans gants et les durcisseurs à base de formol. Dès le début, on renforcera les ongles par du vernis au silicium et de la vitamine F, jusqu’à 6 mois après la fin des traitements. L’utilisation de dispositifs réfrigérés pendant le traitement n’est pas faite partout, et assez fastidieuse, avec changements des gants soutes les 45 minutes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?