Cancers bronchiques non à petites cellules

Les nouveaux marqueurs pronostiques et prédictifs  Abonné

Publié le 09/02/2012
1328755601320087_IMG_76582_HR.jpg

1328755601320087_IMG_76582_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

AVEC PLUS DE 37 000 cas en 2010, une prédominance masculine mais une augmentation considérable d’incidence chez la femme, le cancer du poumon représente pratiquement 10 % de l’ensemble des cancers. En termes d’incidence, il se situe au deuxième rang chez l’homme et au troisième rang chez la femme, mais constitue la première cause de décès par cancer avec plus de 28 000 décès par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte