Une nouvelle voie s'ouvre pour traiter un cancer agressif

Les lymphocytes B, des alliés de l’immunothérapie dans le sarcome des tissus mous  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 21/01/2020
Trois études publiées dans « Nature » ont mis en évidence le rôle essentiel des lymphocytes B dans la réponse immunitaire à l'immunothérapie dans plusieurs cancers. Ces découvertes pourraient changer la prise en charge des patients, en particulier dans le sarcome des tissus mous.
Un ensemble très hétéroclite de cancers sur le plan histologique

Un ensemble très hétéroclite de cancers sur le plan histologique
Crédit photo : Phanie

Une équipe française a mis en évidence le rôle antitumoral majeur des lymphocytes B (LB) : alors que le sarcome des tissus mous est un cancer particulièrement agressif et peu répondeur à l'immunothérapie, un taux élevé de réponse a été observé dans certaines formes de tumeurs riches en LB.

« Nos travaux devraient conduire à un véritable changement dans la prise en charge des patients », indique au « Quotidien » Wolf Hervé Fridman, chercheur INSERM au Centre de recherche des Cordeliers et co-auteur de l'étude parue dans « Nature ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte