Cancers bronchiques métastatiques

Les lignes bougent

Par
Christine Fallet -
Publié le 21/01/2020

Les dernières données de grandes études cliniques menées chez des patients atteints de CBNPC (essai FLAURA) et de CBPC métastatiques (étude CASPIAN) confirment respectivement le bénéfice d’une utilisation plus précoce de l'osimertinib et du durvalumab.

Crédit photo : Phanie

L'osimertinib (Tagrisso) est un inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) anti-EGFR de 3e génération qui inhibe sélectivement les mutations activatrices de novo de l’EGFR et également les mutations de résistance comme T790M de l’EGFR, responsable de la résistance aux ITK de première et deuxième générations.

Un gain de survie significatif en première ligne du CBNPC

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)