Arrêt du traitement pour cancer du rein

Les inhibiteurs de tyrosine kinase marquent un point  Abonné

Publié le 26/01/2012

L’ARRIVÉE, il y a quelques années, de thérapies ciblées dans le traitement du cancer du rein métastatique a contribué à modifier l’évolution de cette pathologie maligne pour laquelle il n’y avait pas de chimiothérapie efficace. À titre indicatif, avec le sunitinib, la médiane de survie globale dans le cancer métastatique dépasse deux ans ; il y a davantage de patients qui présentent une amélioration de leur cancer (rémission ou stabilisation) ; quelques cas (rares) de rémission complète sont observés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte