Les autres localisations en question  Abonné

Par
Publié le 06/03/2017

- Cancer du poumon. Selon l'évaluation menée par les chercheurs de l'université de Bordeaux à la demande de la Haute autorité de santé (HAS), l'état actuel des connaissances ne permet pas de savoir si un dépistage organisé des grands fumeurs par scanner thoracique faiblement dosé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte