Plan cancer et rapport Vernant

Les anapaths libéraux s’estiment oubliés  Abonné

Publié le 05/09/2013

Après analyse du rapport final du Plan cancer 2009-2013, et des recommandations pour un troisième plan formulées dans le rapport Vernant, la section libérale du Syndicat des médecins pathologistes français (SMPF) et le Groupement des pathologistes libéraux (GPL) dénoncent une inégalité de traitement entre pathologistes libéraux et hospitaliers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte