L’échothérapie des adénofibromes du sein se positionne comme une alternative à la chirurgie  Abonné

Publié le 22/04/2014
1398162492516670_IMG_128100_HR.jpg

1398162492516670_IMG_128100_HR.jpg
Crédit photo : DR

1398162494516680_IMG_128099_HR.jpg

1398162494516680_IMG_128099_HR.jpg
Crédit photo : DR

En janvier 2012, l’hôpital Américain de Neuilly a été le premier établissement français à utiliser l’Echopulse, qui associe échographie et technologie HIFU, chez 12 patientes présentant un adénofibrome du sein dans le cadre d’un protocole multicentrique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte