Elle permettrait de prédire le risque métastatique

L’échographie ganglionnaire prometteuse dans le mélanome

Publié le 24/09/2009
- Mis à jour le 24/09/2009
1276103079F_600x_87360_IMG_19233_1253857774248.jpg

1276103079F_600x_87360_IMG_19233_1253857774248.jpg

C’EST UNE PREMIÈRE dans la prise en charge des mélanomes. L’échographie des ganglions sentinelles permettrait d’évaluer la masse de cellules tumorales et aiderait à la prise de décision en préopératoire. Ce sont les résultats d’une étude germano-néerlandaise présentée au cours du congrès ECCO 15-ESMO 34 à Berlin. Selon l’équipe dirigée par le Dr Christine Voit, deux images radiologiques permettraient à elles deux d’évaluer correctement le taux de cellules cancéreuses dans les ganglions sentinelles dans près de 80 % des cas.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?