Une sécrétion d’IL25 qui tue les cellules tumorales

Le sein se défend contre le cancer  Abonné

Publié le 15/04/2011
1302830275245588_IMG_58643_HR.jpg

1302830275245588_IMG_58643_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

DE NOTRE CORRESPONDANTE

IL EST RECONNU de longue date que la prévalence du cancer est bien plus faible que ce l’on attendrait sur la base du taux de mutations de l’ADN. Des mécanismes naturels doivent donc exister pour contenir, supprimer, ou éliminer les cellules cancéreuses dans l’organisme. Pourquoi donc ne pas exploiter ces défenses naturelles ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte