Un tiers de risque en plus par taille de jupe gagnée

Le risque de cancer du sein corrélé à l’évolution de la garde-robe  Abonné

Publié le 25/09/2014
1411607550547578_IMG_136747_HR.jpg

1411607550547578_IMG_136747_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Plusieurs études laissaient entendre que l’obésité abdominale était associée à une augmentation du risque de cancer du sein après la ménopause. Il restait un obstacle à franchir pour pouvoir exploiter ces données expérimentales : quelle méthode de mesure de l’adiposité permettait une meilleure appréciation du surrisque de cancer ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte