Le VEGF-C, un candidat médicament prometteur pour le cerveau

Le réseau lymphatique méningé, une clef pour lutter contre le glioblastome  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 28/01/2020

Une équipe franco-américaine démontre chez la souris le potentiel thérapeutique à stimuler le réseau lymphatique méningé dans le glioblastome. Cette approche originale repose sur l'injection intrathécale d'un facteur de croissance, le VEGF-C, en association à l'immunothérapie. Ce candidat médicament pourrait être utile dans d'autres affections cérébrales.

Crédit photo : inserm

Le couple glymphatique-lymphatiques méningés n'en finit pas de surprendre ces dernières années. Une étude menée par l’École de médecine de Yale aux États-Unis en collaboration avec l’INSERM révèle, cette fois, dans « Nature » comment la stimulation du réseau lymphatique méningé peut aider à lutter contre le glioblastome.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte