Le plan cancer III  Abonné

Publié le 14/11/2013

La préparation du troisième plan cancer, qui sera mis en place en janvier 2014, a également mobilisé les radiologues. Ils ont fait des propositions pour répondre notamment à trois problèmes majeurs : le déficit d’équipement en IRM ; le développement de la radiologie interventionnelle, qui est freiné par le manque d’appareils d’imagerie en coupe (scanner et IRM) ; la sous-valorisation des actes. Et enfin, le manque de radiologues, avec aujourd’hui 40 % des postes vacants dans les hôpitaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte