Au congrès annuel de l’AACR

Le lait maternel pour dépister le cancer du sein  Abonné

Publié le 05/04/2011
1302868968242320_IMG_57992_HR.jpg

1302868968242320_IMG_57992_HR.jpg
Crédit photo : S. toubon/« le quotidien »

LA GROSSESSE est un temps privilégié pour dépister le cancer du col de l’utérus. L’accouchement le sera-t-il demain pour évaluer le risque de cancer du sein ? C’est ce que suggère une équipe de l’université du Massachusetts en proposant une nouvelle méthode de dépistage fondée sur l’analyse du lait maternel. « À l’aide d’un simple prélèvement de colostrum, il sera possible d’évaluer la santé des seins, explique le Pr Kathleen Arcaro, principal auteur de l’étude.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte