Étude néerlandaise sur le cancer du sein

Le dépistage fait baisser le taux de mortalité  Abonné

Publié le 26/03/2012

LES RÉSULTATS ont été dévoilés cette semaine, lors du 8e Congrès européen sur le cancer du sein, à Vienne. « Comparé à la période 1986-1988, avant la mise en place de ce programme de dépistage, le taux de mortalité pour les femmes entre 55 et 79 ans atteintes d’un cancer du sein a chuté de 31 % en 2009 », explique Jacques Fracheboud, chercheur du centre médical de l’université Erasme de Rotterdam. L’étude montre qu’avant le début du programme la mortalité augmentait de 0,3 % par an, après sa mise en place elle a baissé de 1,7 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte