Dans le cancer de la prostate résistant à la castration

L’acétate d’abiraterone améliore la durée de survie  Abonné

Publié le 20/09/2012
1348103861372511_IMG_89593_HR.jpg

1348103861372511_IMG_89593_HR.jpg

Une étude de phase III confirme que l’acétate d’abiraterone (Zytiga des laboratoires Johnson et Johnson), présente un intérêt en terme de survie chez les patients présentant un cancer de la prostate résistant à la castration et parvenus au stade métastatique.

L’abiraterone bloque une enzyme impliquée dans la production de la testostérone, ce qui peut ralentir la progression des cancers de la prostate hormonodépendants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte