SARS-CoV-2, cancer et minorités ethniques

La triple peine

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 25/05/2020

Plus souvent atteintes de cancers et avec une mortalité supérieure, les communautés afro-américaines et hispaniques des États-Unis sont aussi à risque plus élevé d'infections et de décès dus au Covid-19. À l’heure de la pandémie, ceci les place dans une situation hautement vulnérable.

Crédit photo : Phanie

Les disparités socio-économiques et ethniques jouent un rôle majeur dans la prise en charge des maladies aux États-Unis. Diverses données colligées par l'AACR ou l’ASCO révèlent des inégalités dans le diagnostic et le traitement des cancers chez les Hispaniques et les Afro-Américains, ce qui se traduit par une morbimortalité plus élevée.    

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)