Dans les cancers de la prostate localisés

La prostatectomie radicale diminue la mortalité sur le suivi à très long terme  Abonné

Publié le 06/03/2014
1394072237503382_IMG_124379_HR.jpg

1394072237503382_IMG_124379_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

L’étude randomisée « Scandinavian Prostate Cancer Group Study number 4 » (SPCG-4), menée à partir de 1989 pour comparer la prostatectomie radicale à une surveillance attentive chez des hommes ayant un cancer de la prostate (CP) localisé, a montré un bénéfice en termes de survie en faveur de la prostatectomie pour un suivi sur 15 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte