Prise en charge des cancers de l’enfant

La préservation de la fertilité

- Mis à jour le 25/01/2009

Le sujet

La situation et les méthodes proposées sont différentes selon que le sujet est un(e) adolescent (e), un adulte jeune en couple ou un adulte jeune célibataire.

De nombreuses inconnues demeurent concernant les conséquences à long terme des chimiothérapies, qui, par ailleurs n’ont pas toutes les mêmes effets sur la fertilité. Chez la femme jeune, le capital folliculaire étant plus important, le risque d’insuffisance ovarienne initiale est moindre, mais ces femmes sont souvent confrontées à des ménopauses précoces.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?