La ligue salue l'élargissement de la convention AREAS aux patients bénéficiant d'une « surveillance active »

Par
Dr Lydia Archimède -
Publié le 17/07/2018
convention AREAS

convention AREAS
Crédit photo : PHANIE

« Le droit à l'oubli est une avancée majeure dans notre combat contre les inégalités. L'élargissement à de nouveaux types de cancers et l'introduction de la notion de "surveillance active" sont une nouvelle étape franchie », se réjouit Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer à propos de la nouvelle grille de référence de la Convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé). Cette nouvelle grille est applicable depuis le 16 juillet inclus.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?