Les leçons de l’observatoire sociétal des cancers

La double peine des malades  Abonné

Publié le 04/04/2012
1333502514338664_IMG_81325_HR.jpg

1333502514338664_IMG_81325_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

IL A FALLU 90 ANS aux pouvoirs publics pour reconnaître la dimension sociale du cancer, regrette la toute nouvelle présidente* de la Ligue contre le cancer, Jacqueline Godet. Aujourd’hui encore, les médecins tendent à se focaliser exclusivement sur l’aspect médical. Mais ce premier rapport de l’Observatoire sociétal des cancers, créé par la Ligue en application du plan cancer 2009-2013**, devrait corriger ce biais.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte