Prix de recherche translationnelle de la Fondation ARC

La découverte des inhibiteurs de PARP à l’honneur

Par Karelle Goutorbe
- Publié le 23/05/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
recherche inhibiteurs de PARP

recherche inhibiteurs de PARP
Crédit photo : phanie

« Chaque être humain a environ 3.1013 cellules et, dans chaque noyau cellulaire, 100 000 lésions de l’ADN se produisent par jour », explique le Pr Jackson, professeur de biologie à l’université de Cambridge (Royaume-Uni) et directeur des laboratoires Cancer Research UK au Gurdon Institute, qui a consacré sa carrière aux mécanismes de réparation des lésions de l’ADN.

De la protéine KU à KuDOS

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?