Mars bleu, le mois de mobilisation contre le cancer colorectal

Il est urgent de changer la perception du dépistage  Abonné

Publié le 03/03/2014
1393812730502363_IMG_124111_HR.jpg

1393812730502363_IMG_124111_HR.jpg
Crédit photo : DR

« Grâce au test immunologique, nous avons les moyens de sauver des vies. Un calendrier a été acté pour une mise en place généralisée en novembre 2014. Nous ne comprendrons plus les tergiversations et retards apportés », avance d’emblée le Pr Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer qui rappelle que le test immunologique permet de dépister 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d’adénomes avancés que le test Hémoccult actuel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte