Cancer bronchique avec mutations EGFR

Extension d’indication pour l’erlotinib en première ligne  Abonné

Publié le 23/11/2011

L’ERLOTINIB (Tarceva, Roche), inhibiteur de tyrosine kinase ou ITK, en monothérapie a désormais une nouvelle indication dans le traitement de première ligne du CBNPC avec mutations EGFR. Les résultats de l’étude pivotale EURTAC (European Randomized Trial of Tarceva Against Chemotherapy), première étude caucasienne (1) de phase III randomisée, prospective et internationale, sont à l’origine de cette indication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte