Risques liés aux médicaments de la douleur

Être vigilant à la méthodologie des études  Abonné

Par
Publié le 07/04/2016
vigilant

vigilant
Crédit photo : PHANIE

La prise en charge de la douleur ne bénéficie pas de nouveaux médicaments et, parallèlement, certains produits ont été retirés du marché ces dernières années (dextropropoxyfène, tétrazépam…). Des alertes existent sur des médicaments actuels qui seraient très nocifs, comme les anti-inflammatoires. Fort heureusement, ceux-ci bénéficient de recommandations de bon usage suite au scandale des coxibs qui, annoncés comme peu dangereux, ont finalement montré des risques cardiovasculaires, ce qui a amené à réévaluer toute la classe des anti-inflammatoire noun stéroïdiens (AINS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte