Mélanome métastatique

Enfin des solutions thérapeutiques  Abonné

Publié le 12/02/2015
1423708991584397_IMG_147129_HR.jpg

1423708991584397_IMG_147129_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Des mutations du gène BRAF sont détectées dans plus de la moitié des mélanomes. Il s’agit majoritairement de la mutation V600E, à l’origine d’une activation permanente de la protéine correspondante, une kinase située en amont de la mitogen-activated extracellular-signal-regulated kinase (MEK) sur la voie des MAP-kinases, voie impliquée dans la progression du mélanome.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte