Etude TROPHIMMUN pour les tumeurs trophoblastiques gestationnelles

Encouragements pour avelumab  Abonné

Par
Dr Isabelle Stroebel -
Publié le 17/12/2018

Cette tumeur qui se développe aux dépens du placenta affecte 1 grossesse sur 10 000. Le Centre de référence pour les maladies trophoblastiques (Lyon) accompagne leur prise en charge en France. Ce centre doit son existence à l’Institut National du Cancer (INCa) qui a permis de le structurer et d’asseoir sa renommée sur le plan international.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte