ECCO ESMO 2015 : la radiothérapie vectorisée, pour irradier les tumeurs neuroendocrines de l’intérieur

Par Damien Coulomb
- Publié le 28/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : D. Coulomb

C’était l’un des résultats les plus attendus au Congrès européen de cancérologie (ECCO ESMO) qui se tient à Vienne jusqu’au mardi 29 septembre : la première preuve expérimentale concernant l’efficacité de la radiothérapie vectorisée – une nouvelle approche en cancérologie, qui consiste à introduire un peptide radioactif à l’intérieur même des cellules cancéreuses pour les détruire en endommageant directement leur ADN.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?