Cancers du sein ER+

Dix ans de tamoxifène  Abonné

Publié le 06/12/2012
1354760180395672_IMG_95290_HR.jpg

1354760180395672_IMG_95290_HR.jpg

CHEZ LES FEMMES atteintes d’un cancer du sein ER + doubler le temps de traitement par tamoxifène jusqu’à une durée totale de dix ans, plutôt que le stopper à cinq ans, diminue les récidives cancéreuses et les taux de mortalité totale et par cancer, selon les résultats très documentés de l’étude ATLAS* publiés dans la dernière édition du « Lancet ». Dix années de tamoxifène réduisent de moitié la mortalité par cancer du sein durant la 2e décennie qui suit le diagnostic, par rapport à l’absence de traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte