Amylose AL

Des résultats fonctionnels encourageants

Publié le 14/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Peut-être du nouveau dans l’amylose AL, avec des résultats encourageants chez les patients présentant une dysfonction organique persistante après la chimiothérapie (Abs 8514). Chez 27 patients, le NEOD001, un anticorps visant les protéines mal repliées, a permis d’obtenir 50 % de réponses cardiaques (50 % stabilisées) et 43 % de réponses rénales (57 % stabilisées). Une étude de phase III a été lancée (abs TPS8614).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?