Des progrès dans les tumeurs exprimant HER2

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 21/01/2020

Parmi les autres faits marquants au cours du SABCS, le tucatinib, inhibiteur des tyrosines kinases qui améliore la survie globale dans les cancers HER2+ métastatiques y compris en cas de métastases cérébrales, localisations souvent exclues des essais cliniques. L’association de cette thérapie ciblée au trastuzumab et à la capécitabine chez des patientes déjà lourdement traitées réduit significativement le risque de progression de la maladie et de décès. La survie globale était prolongée de 4,5 mois avec le tucatinib par rapport au placebo (1).

Autre essai remarquable (2), mené avec le trastuzumab deruxtecan, un conjugué d’un anticorps HER2 et de chimiothérapies. Il permet de lier jusqu’à 8 molécules de chimiothérapie à l’anticorps, dont le nombre était limité jusqu’ici à 4 molécules. L’effet est spectaculaire, avec un taux de réponse de 60 % et une survie sans progression de 16 mois chez des patientes réfractaires à plusieurs lignes de chimiothérapie.

(1) Rashmi K. Murthy et al. Tucatinib, Trastuzumab, and Capecitabine for HER2-Positive Metastatic, December 11, 2019, DOI: 10.1056/NEJMoa1914609
(2) Shanu Modi et al. Trastuzumab Deruxtecan in Previously Treated HER2-Positive Breast Cancer, December 11, 2019, DOI: 10.1056/NEJMoa1914510


Source : lequotidiendumedecin.fr